top of page
Rechercher

L'origine de l'éducation coercitive de l'animal

Origine de l'éducation coercitive de

l'animal


Tout en faisant abstraction des études des cent dernières années en lien avec la dominance.


°Comportement animal/vision négative de l'animalité/trouve sa source dans la vision utilitaire et la conception religieuse judéo-chrétienne/morale négative de l'animal, agressivité, cruauté, sexualité, etc./ justifie sa gestion avec force pour mépriser l'animalité péjorative en lui/ permet l'entretien du préjugé utile: le démon animal


° Conclusion : l'animal est comme "non noble", sans morale, sans étique, il doit être maitrisé par la force pour contrôler animal en lui.

° Ce qui en est : l'animal vie selon un précepte de base, satisfaire ses besoins. (L'égocentrisme, terme péjoratif au sens religieux) cette fonction assure sa survie. Ses actions ne sont pas contre les autres, mais pour lui mêmes. Il ne juge pas l'autre, il ne considère que lui-même. Son affection est en lien avec son bien-être. Il ne reproche rien à personne, il ne s'éloigne que par insécurité.

Dans un tel contexte les méthodes coercitives semblent une vision ou la punition est la réponse au comportement considéré dérangeant l'ordre souhaité. La punition chez l'animal est un manque de considération pour sa nature et ne renforce que la peur, l'anxiété et les débordements émotionnel pouvant conduire à l'agression et d'autres comportements inadéquats.

L'issue envisageable demeure l'éducation par la satisfaction des besoins animales, méthodes qui à fait ses preuves. Par ailleurs, l'approche en renforcement positif nous conserve notre humanité intacte et renforce les liens qui nous unit à l'animal. Celui qui vit dans nos murs et celui qui nous habite...


5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page